Match 6 – Le commentaire de Marie-Pier

Marie-Pier
 

C’est ce soir que le Canadien de Montréal inaugurait officiellement sa saison sous les applaudissements d’une foule emballée et très heureuse d’enfin voir son équipe à domicile!

Il faut dire que l’organisation sait comment s’y prendre en grand. Ce fut une très belle initiative de demander aux joueurs de se présenter personnellement et le tout en français. Le seul qui n’a pas eu la politesse de le faire adéquatement ne fut nul autre que M. Andrei Kostistyn, mais il s’est très bien repris en démontrant beaucoup de volonté tout au long du match et en récoltant deux passes.

Donc, le match a débuté de façon endiablée, l’effort était là, le dynamisme et le positivisme étaient aussi au rendez-vous. La première période fut à mon avis la meilleure de la saison jusqu’à maintenant, car tout le monde s’y est impliqué à sa manière!

Par contre, je ne peux pas dire autant de bien du deuxième tiers! Notre équipe nous est revenue sans énergie ni stratégie… Il faut bien les comprendre, avec le système de jeu qui implique énormément de changements de trios comme Jacques Martin l’impose, il est bien difficile de s’y retrouver! Je vois un manque de stabilité derrière le banc, il est normal de faire des tests, mais il y a une limite à tout, il semble encore tellement désorganisé. Pauvre lui, comme tous les entraîneurs qui passent à Montréal, il sera énormément critiquer par les médias montréalais!

La deuxième et la troisième période nous ont aussi annoncé les couleurs des arbitres cette année. Autant la saison précédente, nous pouvions terminer le match avec des fois six pénalités, que présentement nous finissons la rencontre avec sept joueurs sur la patinoire sans que les arbitres le remarquent. Ces périodes furent aussi synonymes de malchances pour le CH, quelques petites erreurs certes, mais ce n’est rien comparé aux deux buts déviés ou Carey Price ne peut assurément pas être blâmé!

Le but qui a fait le plus mal est sans doute celui dévié par Shawn Belle qui disputait ce soir une première rencontre avec l’organisation. Ce n’était pas un mauvais match dans son cas, il m’a agréablement surprise. Malgré sa forte taille, il a su jouer de vitesse et décocher un très bon tir qui aurait pu mener à un but, sans rappeler la puissance avec laquelle il l’a fait. Cependant, je ne peux simplement pas comprendre pourquoi c’est lui que l’organisation du Canadien a choisi d’amener avec l’équipe à titre de défenseur remplaçant. Selon Jacques Martin, il faut encourager la relève et récompenser ceux qui performent le plus chez les Bulldogs. D’accord, mais il faut se l’avouer, il y a présentement trois jeunes hommes à Hamilton (en particulier Mathieu Carle qui a été le dernier cédé à la ligue américaine) qui sont très déçus de ne pas avoir été rappeler pour disputer la rencontre.

Pour en revenir aux arbitres, je n’en reviens toujours pas, je dois pour une fois donner raison à Benoît Brunet, depuis que Stephen Walkom est revenu sur la glace, l’arbitrage a pris une drôle de tournure, de retour au hockey dur et permissif. Souhaitons que notre équipe sera tenir bon avec ces » petits formats»  de joueurs excluant bien sur Hall Gill et Laraque. Il faudra que tout le monde travaille du côté robustesse pour être en mesure d’affronter les équipes physiques telles que Boston ou bien Philadelphie.

À noter que nous revenons d’un long voyage de cinq parties dans l’ouest avec seulement deux victoires, le CH se devait de revenir en force face à ses partisans, mais il n’a pas su relever le défi. Je crois avoir vu beaucoup plus de points positifs ce soir qu’à l’étranger et à mon avis le Canadien est sur une bonne voie. Avec un peu de régularité, une brigade défensive fiable ainsi qu’un jeu de puissance solide, tous les espoirs sont permis!

  • Share/Bookmark

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire