Match 7 – Le commentaire de MrForms

Alex Kovalev et les Sénateurs d’Ottawa nous rendaient visite pour le 7e match de la saison 2009-2010. Je vous avouerai que j’avais un pincement au cœur lorsque « l’Artiste » a effectué sa première présence sur la patinoire. Kovy ne laisse personne indifférent à Montréal et on a pu le remarquer à plusieurs reprises lors de la partie. Tantôt, c’était les chauds applaudissements, et plus tard les huées. Il nous aura quand même fait regretter ses services en terminant le match avec une savante passe sur un but d’Alfredsson et puis un but en 3e période sur un tir précis dans le coin supérieur gauche.

Une 5e défaite consécutive et si j’étais fataliste, je dirais que la saison va être fichtrement longue et pénible. Je suis à me demander combien de défaites il me faudra avant d’accepter l’évidence; le Canadien ne possède aucune profondeur!

Le Tricolore avait pourtant débuté le match en force alors qu’il avait créé d’excellentes occasions de marquer dès la première minute de jeu. Mais, comme dans les autres matchs, le Canadien a été incapable de garder le tempo. Même Laraque semblait vouloir s’impliquer alors qu’il a réussi des montées au filet dans toute sa lenteur splendeur.

La défaite est sans aucun doute le résultat des pénalités que le Canadien s’est faites infligées et son incapacité à capitaliser sur les avantages numériques quand ceux-ci se sont présentés. Le Tricolore n’a pas su profiter d’un double avantage numérique, qui nous a d’ailleurs démontré que les hommes de Jacques Martin semblent inconfortables en attaque massive. Les joueurs y ont été de nombreux tirs au but puissants, mais imprécis et précipités, plutôt que de s’installer confortablement et de faire circuler la rondelle intelligemment.

Je remets mon prix Bleu-Blanc-Rouge à Tomas Plekanec qui a joué un autre excellent match avec une fougue qui devrait servir d’inspiration à quelques-uns de ses camarades trop effacés du jeu. Une mention honorable à Gionta et Cammalleri qui ont également très bien fait. Cammalleri a finalement brisé la glace avec un premier but, justifiant l’achat de mon chandail! Je tiens aussi à féliciter les arbitres pour avoir bien appelé les pénalités cette fois, contrairement aux matchs précédents.

J’ai plusieurs prix Brun à remettre. Commençons par le prix Brun de Chipchura dont le piètre jeu défensif à causer un revirement menant au but de Neil sur une très belle passe de Fisher. Vivement Metropolit que l’on attend avec impatience! Pacioretty a lui aussi causé des revirements, entre autres avec une passe à l’aveuglette totalement inutile. Les jeunes doivent comprendre qu’il faut garder le jeu simple. Un autre prix Brun pour Hal Gill, qui devrait être récipiendaire permanent. Gill qui prend des pénalités idiotes et qui n’accomplit jamais rien d’intéressant est officiellement mon nouveau souffre-douleur! Finalement, un prix brun à notre ami Lapierre qui ne fait rien d’autre que narguer l’adversaire en prenant toujours soin de le faire derrière un arbitre ou deux et un autre à Latendresse qui était constamment hors de position durant la partie.

Martin a beaucoup de travail à faire et la pression est énorme. Le public montréalais n’aura pas de tolérance pour ce genre de jeu. Gageons que l’on verra Bergeron (et possiblement Sergei?!?) dans les jours à suivre. Gardons espoir les amis, la saison est encore très jeune!

  • Share/Bookmark

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire